Nathanaël Chong,

il était une foi, une voix

Nathanaël Chong est le directeur de Phare FM, une radio associative innovante qui a décidé de rendre accessible la Bonne Nouvelle à un maximum de personnes. Pour Communicants Chrétiens, il revient sur son parcours abandonné à la volonté de Dieu

La radio a-t-elle toujours été ta passion ? 

La radio n’a pas toujours été ma passion, c’est Dieu qui m’a mené à la radio. J’ai commencé mes études par un parcours Epita Epitech, un nouveau cursus à l’époque pour faire de la programmation et un peu de robotique. Finalement Dieu en a décidé autrement ! Après un accident de parcours étudiant, j’ai atterri dans une filière de communication et c’est ainsi que j’ai validé une maîtrise en communication globale spécialisation relations publiques, relations presse et événementiel. Je ne prédestinais pas à devenir animateur puis directeur de radio. 

Comment es-tu arrivé à Phare FM ?

J’ai toujours demandé au Seigneur, qui connaît mes dons et mes talents, comment le servir. 

Je suis arrivé à Valence dans le cadre de mes stages de communicants et là j’ai rencontré celle qui est devenue quelques années plus tard mon épouse. Le Seigneur avait tout prévu. Je me souviens que lors d’une prédication, le pasteur disait : “c’est quoi faire confiance à Dieu ? Est-ce que c’est avoir fait de bonnes études, avoir un métier, avoir un appartement, une voiture, … ?  ou bien est-ce que quand le Seigneur me dit d’aller quelque part j’y vais, je lui fais confiance, parce que c’est Lui qui m’envoie, Il va s’occuper de tout ?” J’ai donc lâché mon travail en région parisienne, j’ai tout quitté pour aller du côté de Bâle ne sachant pas ce que j’allais faire. En cherchant un boulot dans la région mulhousienne, je suis tombé nez à nez avec Phare FM que je connaissais de nom et voilà le début d’une aventure que je n’avais pas prévu ! 

J’ai commencé comme communicant, puis animateur et programmateur radiophonique. Je ne peux pas dire que j’ai choisi ce parcours mais j’ai fait confiance à Dieu. C’est comme un petit puzzle, parfois dans le parcours on se demande pourquoi cette pièce va là et au fur et à mesure on voit que Dieu a tout prévu. Après avoir passé quelques expériences dans d’autres médias radio, j’y suis revenu pour devenir aujourd’hui le directeur de Phare FM et m’y consacrer à 400% !

En tant que chrétien, as-tu un engagement particulier au sein de ton église ?

C’est une vision très personnelle et je ne peux pas dire que ce soit le cas pour tout le monde, mais je ne me vois pas m’engager dans cette œuvre missionnaire qu’est Phare FM sans avoir un engagement au sein de mon église locale à Saint Louis, ville frontalière de Bâle. Aujourd’hui je suis vice-président de cette église; au-delà du titre c’est une volonté de m’engager et de mettre mes dons au service de l’église locale.

 Si tu pouvais aujourd’hui interviewer un personnage de la Bible lequel choisirais-tu ?

C’est très difficile pour moi de pouvoir répondre à cette question. Dans mon parcours, notamment lorsque j’étais en charge de l’émission “l’invité du jour” pour la radio DKL Dreyeckland, j’ai réalisé plus de 2000 interviews. Alors pour moi en tant qu’animateur et interviewer, je me dis que ce serait dommage de s’arrêter à une seule personne ! Mais spontanément je pense à Pierre et à son incroyable parcours avec Jésus ! Je pense aussi à Moïse : comment a-t-il réagi face à Pharaon, a-t-il eu peur devant la mer Rouge, comment a-t-il pu guider le peuple élu ? Ces personnages de la Bible seraient passionnants à interroger !

 Comment vois-tu l’Eglise dans 10 ans ?

J’imagine un développement des petites églises, des églises de maison. La pandémie révèle que les gens ont besoin de contacts, d’être ensemble et les petites églises vont favoriser ce besoin de proximité. De plus en plus les gens s’informent, se forment par eux même. Les technologies permettent cette individualisation des pratiques et je pense que les gens vont continuer à vivre leur foi en allant la nourrir où bon leur semble. Je trouve cela extraordinaire, de très belles choses sont en train de se produire, des initiatives, des personnalités qui prennent la parole, des projets innovants pour annoncer la Bonne Nouvelle avec un seul objectif : Jésus en premier !

Seigneur tu connais mes dons, tu connais mes talents, j’aimerais te servir, j’aimerais vraiment utiliser tout cela pour ton service

articles similaires

30 minutes pour briller

Tu travailles pour une organisation chrétienne ou tu rêverais d'annoncer la Bonne Nouvelle ?

Tu veux booster ta communication pour faire rayonner le message chrétien ?

Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine un podcast et des conseils inspirants pour enrichir tes compétences de communicant et progresser dans ton impact

AllEscort