Les clés d’une levée de fonds engagée réussie

Avec sa grande expérience auprès des paroisses, des prêtres et des laïcs chargés de la trésorerie, Marie-Cécile Bineau aborde avec pédagogie les défis actuels pour les chrétiens qui cherchent à financer leurs projets avec la générosité du public

Quels sont les leviers d’une bonne levée de fonds ?

  • Avoir un projet clair, précis et cohérent
  • Expliquer aux donateurs à quoi leur argent va servir
  • Faire adhérer la communauté
  • Rendre les membres ambassadeurs auprès de leurs réseaux
  • Démontrer les bénéfices auprès de la communauté pour elle-même (chauffage, lumière, acoustique) ou pour l’Église au sens universel, comme un projet d’évangélisation.

Une fois le projet bien défini, quelles sont les étapes clés pour bâtir une campagne de levée de fonds ?

  • Identifier les éléments clés avant de lancer une campagne :
    • les médias
    • la cicle
    • le message
  • Choisir ses outils de communication en fonction de la cible. Pour les paroisses par exemple, les prêtres peuvent utiliser divers médias : le bulletin d’information, une communication orale en chair ou à la sortie de la messe, le site de la paroisse et/ou celui du diocèse, les réseaux sociaux quand il y en a et enfin les bases de données papier ou numériques qui permettent des envois de courrier personnalisés.
  • Adapter le message en donnant les informations essentielles :
    • le début et la fin du projet
    • le montant
    • l’utilisation des fonds
    • les différents moyens de donner
  • Diffuser l’information selon la cible. Les courriers papiers sont favorisés pour les personnes âgées et les messages courts à impact pour les jeunes sur les réseaux sociaux.

Comment mesurer le succès d’une campagne de levée de fonds ?

  • Mesurer l’efficacité de la collecte: ratios coûts/bénéfices
  • Identifier les donateurs : qui sont-ils, d’où viennent-ils ?
  • Évaluer les bénéfices indirects de la campagne : motivations, élan de générosite, sentiment d’appartenance à une communauté, envie de faire naître d’autres projets, …  

Comment rajeunir sa cible et aller chercher de nouveaux donateurs ?

Pour Marie-Cécile, les moments importants pour créer du lien avec de potentiels nouveaux donateurs de l’Église sont le mariage et le baptême. Il faut pouvoir expliquer aux jeunes mariés ce qu’est l’Église, quelle est sa mission, et leur rôle pour y prendre part. 

Il s’agit donc d’identifier les moments clés dans la vie de la cible pour les informer au moment opportun et les rejoindre dans leurs préoccupations.

Des idées pour faire de belles campagnes de levée de fonds ?

Marie-Cécile fourmille d’idées pour faire connaître l’Église et rajeunir son image !

  • Illustrer la vie de l’Église avec de bonnes vidéos comme le quotiden d’un prêtre ou des besoins financiers concrets;
  • Trouver de jeunes ambassadeurs qui donneraient de leur temps pour aller parler de la collecte aux sorties des églises et
  • Organiser des lives pour expliquer le fonctionnement du denier, comment ça fonctionne. Le digital est important mais ne remplacera jamais les vraies rencontres.

Marie-Cécile recommande également de se faire accompagner par des professionnels de la communication car de nombreuses compétences de s’improvisent pas

“Si tu demandes de l’argent pour la gloire de Dieu, le Seigneur t’exaucera”

articles similaires

30 minutes pour briller

Tu travailles pour une organisation chrétienne ou tu rêverais d'annoncer la Bonne Nouvelle ?

Tu veux booster ta communication pour faire rayonner le message chrétien ?

Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine un podcast et des conseils inspirants pour enrichir tes compétences de communicant et progresser dans ton impact

AllEscort