Comment communiquer son e-commerce chrétien en ligne ?

Comment communiquer son e-commerce chrétien en ligne ?

Depuis 2017, Divine box propose des produits monastiques en box avec un abonnement ou via une boutique en ligne. La force de l’entreprise est de valoriser des produits incarnés, confectionnés avec amour, patience et prière et de raconter leurs histoires. Son fondateur Côme Besse nous donne les clés de leur communication intuitive et rayonnante !

Toucher des clients convaincus et habitués à fréquenter les monastères est chose aisée. Le but de toute communication d’un commerce en ligne est de faire connaître ses produits et de les vendre à un public non initiés.

Le but c’est d’aller toucher une cible qui ne va pas habituellement dans les abbayes. Comment diffuser les produits monastiques au-delà de ceux qui vont déjà dans les abbayes ? 

“Il n’y a pas de recette secrète ni miracle, mais un travail de fond.”

Les produits et la qualité de service

La première préoccupation de Divine Box est la qualité des produits et la satisfaction clients.

“Notre première force de marketing, ce sont nos clients convaincus et on a des supers bons avis.” 

Pour toucher du monde, il faut d’abord convaincre et fidéliser ceux qui connaissent  déjà la marque pour qu’ils deviennent ambassadeurs auprès de leurs réseaux.

Les réseaux sociaux

Depuis 4 ans, la boite publie 3 posts facebook et instagram chaque semaine et ça représente beaucoup de boulot.

“On sait bien que chaque post ne va pas nous rapporter 200 commandes mais ça permet de nous faire connaître, d’étendre le réseau”.

Et puis parfois il y a des buzz, sans qu’on sache pourquoi, et ça donne un bon coup de projecteur, comme par exemple lorsque Divine Box a partagé la vidéo du projet Grange 21 de l’abbaye de Boulaur : il y a eu énormément d’engagement ! 

La presse au sens large

Côme raconte la portée de chacun de leur passage en plateau :

On a eu une importante couverture en passant sur TF1 pour une opération spéciale : on a permis à l’abbaye de Jouques de vendre 20 000 bouteilles de rosé ! C’était assez inespéré et assez dingue.

Ils ont également eu pas mal de parutions dans des journaux variés et pas forcément chrétiens, donc la presse fonctionne très bien. 

L’engagement des clients et abonnés

Divine Box a toujours voulu inclure ses abonnés et ses clients dans l’aventure en proposant des moyens amusants et originaux de découvrir et s’impliquer :

– des soirées dégustation de bières trappistes

– des cartes postales à personnalisées dans chaque box pour remercier ou juste échanger avec l’abbaye de leur choix

– des sollicitations, avis et sondages : comme faire choisir la future couverture du livret d’information, présent dans chaque box.

“Ce sont des moyens de les embarquer avec nous sans en faire une vue marketing. On génère de l’engagement certes mais dans une dimension humaine ; on reconnait humblement qu’on a pas la science infuse. On incarne divine box avec nos visages, nos noms, et les gens peuvent s’identifier”.

Retrouve tous les conseils de côme dans le podcast.

Côme Besse (Divine Box), comment concilier business et foi ?

“Une de nos exigences c’est de parler avec des mots simples sans envolée lyrique ni blagues indélicates, c’est simple et joyeux et on essaye de montrer ce qu’on voit”

articles similaires

30 minutes pour briller

Tu travailles pour une organisation chrétienne ou tu rêverais d'annoncer la Bonne Nouvelle ?

Tu veux booster ta communication pour faire rayonner le message chrétien ?

Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine un podcast et des conseils inspirants pour enrichir tes compétences de communicant et progresser dans ton impact

AllEscort